L'île aux fleurs

Lundi 24 mars 2014


Warning: getimagesize(images/articles/ile_aux_fleurs.png): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/5edda6ae5ef4c41a9aca746fac37c320/web/prs_cms/php/thumb.php on line 15
  • Douze minutes d'une formidable évidence. Douze minutes qui suffisent pour mettre en branle les rouages indéfectibles du commerce mondial. Douze minutes d'images agrémentées de commentaires d'un humour implacable. Jusqu'à la fin où tout le monde arrête de rire.

    Furtado joue avec des idées simples ("l'être humain se distingue des autres animaux par son télé-encéphale hautement développé et son pouce préhenseur"); des images décalées (le champignon atomique pour illustrer les capacités intellectuelles et techniques de l'être humain); des slogans bien pesés ("se souvenir c'est vivre"); des élucubrations moins innocentes qu'elles n'y paraissent (l'invention de la monnaie), pour simplement dévoiler les aberrations d'un système commercial mondialisant qui se prétend parfait et porteur de richesses.

    Outil de réflexion sur les dérapages qui apparaissent dans une société lorsque l'être humain n'est plus prioritaire, L'île aux Fleurs, depuis 1989, n'a jamais su, sans surprise, être détaché de sa condition d'objet démonstratif pour devenir le véritable support d'analyse cinématographique qu'il est également avant tout ?

    De fait, pour beaucoup, Furtado, quand on pense à citer son nom, est le réalisateur de cet unique film, couronné de pas moins de 17 prix, dont les plus prestigieux sont l'Ours d'Argent au Festival de Berlin en 1990 ainsi que les prix de la presse et du public au Festival de courts métrages de Clermont-Ferrand en 1991. Rendons donc à César ce qui appartient à Jorge.

    Furtado est né en 1959. Après des études de médecine, de journalisme et de sculpture, il a travaillé à la télévision (TVE, Rio Grande do Sul) comme reporter, animateur, programmateur et chargé de production. Directeur au Musée de la Communication de l'Etat de Rio Grande do Sul de 84 à 86, il collabore à la Tele Globo et est aujourd'hui l'un des membres actifs de la Casa de Cinema de Porto Alegre.

Début